QUEL et en fonction de quoi, prendre du MAGNÉSIUM ?

 

quand prendre du magnesium

Le magnésium  n’est pas un médicament...  il est déjà présent  dans l’organisme. Il fait partie des « matériaux de construction » à l’origine de la vie. Il est indispensable à la fabrication de l’ARN et de l’ADN I

Son efficacité est connue depuis l’antiquité !  On , parlait à cette époque «d’eaux qui guérissent tout» !  (Cf article « Découverte du magnésium »)

La carence en magnésium, n’est pas une maladie de notre siècle ! Seulement le diagnostic n’était pas fait ! On parlait, entre autres, de crise d’hystérie, de mélancolie, de  neurasthénie, de spleen, d’alanguissement, prostration, voire états dépressifs, etc… sans en comprendre la cause… Bien que certains visionnaires, ne manquaient pas de remarquer que ces symptômes, survenaient toujours,  à la suite de grosses contrariétés, familiales ou professionnelles…

PRENDRE du MAGNÉSIUM,

Comment et en fonction de quoi ?

  1. Dans les carences en magnésium modérées ou occasionnelles on peut prendre le magnésium de façon intermittente, par cure, quand on en sent le besoin et sous forme de 24h/24h.
  2. Dans les carences en magnésium importantes, souvent constitutionnelles, il faut prendre :
    • un  magnésium  qui se prescrit, en comprimés à 100mg… répartis  aux trois repas,  plus efficace que le magnésium 24H00.
    • sur une très longue durée, plusieurs mois, voir plusieurs années ou même à vie… quite à diminuer les doses quand les choses vont mieux.

B- ORIGINES  de la CARENCE en MAGNÉSIUM

1°- CARENCE OCCASIONNELLE :

Peut se manifester lors de :  chocs, peu importe les causes,  agressions, quelles qu’elles soient, surmenage, surcharge de responsabilité, gros chocs, affectifs ou accidentels, tsunami, attentats, décès d’un proche, départ à la retraite, ménopause, harcèlements de tous ordres, longs transports en commun… Mais aussi lors d’infections microbiennes ou virales .

2°-CARENCE d’ APPORT:

Notre alimentation est pauvre en magnésium.  ( Cf  Aritcle  « Aliments riches en magnésium »)

3°- CARENCES CONSTITUTIONNELLES :

C’est-à-dire carences génétiques. L’organisme n’est pas capable, à différents niveaux, d’utiliser le magnésium qui lui est fourni. Les scientifiques ont prouvé qu’il  pouvait s’agir de manque de transporteurs.

Dans ce cas, le magnésium s’élime trop vite dans les urines et la cellule n’a pas le temps de se recharger.

Quel magnésium prendre ?

Le magnésium se prend en fonction du transit intestinal.

En cas de transit normal, le magnésium amino-chélaté n’agit pas sur le transit intestinal… une prise matin et soir

En cas de transit accéléré, les magnésiums marins sont bien tolérés. Il en existe de nombreuses formes. Il est impossible. de les énumérer…

Il est une forme de magnésium marin, efficace, à base de sels extraits de la Mer Morte, de vitamine B6 et de taurine.

En cas de transit ralenti, c’est le pydolate de magnésium en ampoules ou en comprimés. (voir chapitre « Constipation »)

Attention le laboratoire qui fabrique le pydolate de magnésium, vient de sortir, lui aussi, un magnésium « marin », à ne pas prendre en cas de transit ralenti !

 

 

 

Le magnésium se prend en fonction du transit intestinal.

En cas de transit normal, le magnésium amino-chélaté n’agit pas sur le transit intestinal… une prise matin et soir

En cas de transit accéléré, les magnésiums marins sont bien tolérés. Il en existe de nombreuses formes. Il est impossible. de les énumérer…

Il est une forme de magnésium marin, efficace, à base de sels extraits de la Mer Morte, de vitamine B6 et de taurine.

En cas de transit ralenti, c’est le pydolate de magnésium en ampoules ou en comprimés. (voir chapitre « Constipation »)

Attention le laboratoire qui fabrique le pydolate de magnésium, vient de sortir, lui aussi, un magnésium marin, à ne pas prendre en cas de transit ralenti

 

 

 

 

 

 

 

 

BIEN COMPRENDRE QUE :

  • Le  magnésium qui se prescrit en une seule prise/jour, suffira dans les carences modérées,
  • mais sera insuffisant dans les carences  constitutionnelles ou  en cas de  GROS CHOCS.
  •  Pour les enfants il existe un « magnésium chocolat » à partir de 4 ans et magnésium junior.

BOIRE, il faut boire  un grand verre d’eau à chaque prise de magnésium, et boire dans la journée, le magnésium s’élimine par le rein. Mais il s’élimine aussi par la sueur, ce qui peut poser problèmes aux sportifs de haut niveau.

  • Dans les carences majeures, le magnésium, doit être pris sur de très longues périodes :

Le magnésium doit être pris  dans ce cas, si nécessaire, sur des mois, voire des années ou à vie pour certains, sans interruption, quitte à diminuer les doses, lorsque l’on se sent bien  et  les raugmenter,  si nécessaire,  en fonction de l’importance des troubles. (Cf  article « Quel magnésium prendre en général »)

Au bout de plusieurs semaines, plusieurs mois  ou plusieurs années, quand l’organisme est bien rechargé,  on peut diminuer les doses  ( un demi, 50 mg,  voir un quart, 25 mg, de comprimé, ou même,  prises intermittentes, peuvent être SUFFISANTES, mais NÉCESSAIRES).

Chacun adaptera les prises en fonction de ses besoins….

Inutile d’alterner calcium et magnésium, on trouve le calcium dans l’alimentation en quantité et qualité suffisante, donc, sauf cas très particuliers, il est inutile  de prendre du calcium médicament.

Ce qui n’est pas le cas du magnésium. Les engrais artificiels détruisent les formes assimilables de magnésium, c’est une des  raisons pour laquelle, nous sommes carencés. Les bêtes le sont aussi, donc nous mangeons une viande carencée, comme déjà dit plus haut.

POUR se RÉSUMER et bien comprendre ce qui est élémentaire :

LE STRESS ÉPUISE  les  RÉSERVES BIOLOGIQUES et en particulier celles de MAGNÉSIUM. C’est pourquoi LE MAGNÉSIUM EST et   SERA  en priorité, LA BASE THÉRAPEUTIQUE des conséquences du  STRESS,  responsable de la DÉPRIME, des PLEURS SPASMODIQUES, du BURN OUT… de L’AGRESSIVITÉ et de la VIOLENCE, etc… ( Cf « Carences les symptômes »).

TOUT CE QUI DIMINUE LE STRESS, (dans la vie quotidienne, chez soi, au travail, dans les trajets…) c’est-à-dire tout ce qui permet de NE PAS ÉPUISER SES RÉSERVES DE MAGNÉSIUM va dans le bon sens.

 Si le magnésium devait ne pas être efficace,  à condition qu’il soit pris aux doses requises et à condition de respecter les contre-indications, il serait toujours temps de penser à d’autres voies thérapeutiques. 

Dans la pluspart des cas l’effet positif est manifeste et rapide.

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI :

Dans tous les cas, afin de ne pas risquer de passer à côté, entre autres, d’une anémie ou d’un diabète… il est  fortement conseillé de faire pratiquer  un bilan médical sanguin et urinaire au minimum : numération formule sanguine, plaquettes,  ionogramme, urée, créatinine, Sucre et albumine dans les urines,  voire, transaminases, bilan thyroïdien..

La carence en magnésium  s’associe souvent à une chute du  potassium, qui ne remonte pas avec l’apport de potassium, mais qui revient à la normal quand  le taux  magnésium lui-même se normalise.

CONTRE-INDICATIONS absolues :

  • PARKINSON
  • INSUFFISANCE RÉNALE
  • MYOPATHIES
  • Très éventuelle allergie…

 VOIR  aussi , article « Surdosage »

Privacy Preference Center