POURQUOI TANT de SYMPTÔMES et SI VARIÉS ?

type de symptomes carence magnésiumJe ne suis, ni chimiste, ni biologiste, ni scientifique MAIS j’ai  40 ans d’expérience  cli

nique et cela compte… On me dit parfois, non sans ironie « Alors, le magnésium soigne TOUT ! ». Non le magnésium ne soigne pas  TOUT !

Il serait irresponsable, de prétendre que le magnésium puisse soigner, cancers, diabètes, maladies infectieuses, auto-immunes, etc… La liste est immense…

Et pourtant la carence en magnésium  est la  cause de nombreux troubles  qui se regroupent essentiellement, autour

  • des contractures  MUSCULAIRES  (muscles rouges et lisses) et
  • du COMPORTEMENT sous toutes ses formes,
  • et des problèmes DERMATOLOGIQUES. (Cf article  « Carences, les symptômes »)

POURQUOI la CARENCE en MAGNÉSIUM  entraîne-t-elle autant de  symptômes et si variés ?

PARCE QUE le MAGNÉSIUM EST PRÉSENT dans PLUS DE  300 RÉACTIONS CHIMIQUES dans l’organisme. C’est dire que son absence perturbe, obligatoirement, les réactions  et les échanges chimiques !

Par exemple : au niveau de plaque neuromusculaire (synapselà où les terminaisons des neurones pénètrent dans les muscles), les échanges chimiques, sous l’effet de courants électriques sont intenses, et si un  seul  élément vient à manquer… c’est tout le mécanisme qui sera perturbé… Les combinaisons nécessaires à la fabrication des hormones, des enzymes, des messagers chimiques et autres substances,  ne pourront pas se faire !

Le magnésium a probablement un rôle de catalyseur.

Je le répète, imaginez une usine où trois cents postes manqueraient d’électricité ou de carburant ! Bonjour les dégâts !

Le boulanger peut-il fabriquer du pain, s’il manque d’un ingrédient, farine, eau, levure ?

N’a-t-on pas l’exemple récent, de chaînes de montage à l’arrêt, à cause d’une petite pièce manquante ?

PARCE QUE, AU NIVEAU  de la  PLAQUE NEUROMUSCULAIRE, les échanges se font avec une répartition rigoureusement équilibrée de tous les ions… et si l’un  d’entre eux manque, il sera remplacé. Et,  en l’occurrence,  en cas de carence en magnésium, c’est le calcium  qui  prend sa place :  il y aura donc un excès d’ions calcium… et le calcium est un excitant ! Ce qui pourrait expliquer hyperexcitabilité, nervosité, agressivité… violence… troubles du comportement, etc…

PARCE QUE, la CHUTE du MAGNÉSIUM, ENTRAÎNE une CHUTE du POTASSIUM.

Et tout le monde sait que le potassium joue un rôle capital dans les contractions du muscle ! Ce qui explique probablement,  les contractures de toutes les sortes de muscles.  (Cf article « Carences : les symptômes »)

J’ai cliniquement constaté que, en cas de carence en magnésium, le taux de potassium, chute et ne remonte pas avec l’apport médicamenteux de potassium,.. Par contre, il retrouve son taux normal, quand le taux de magnésium  est redevenu lui aussi, dans les normes.

POURQUOI MANQUE-T-ON DE MAGNÉSIUM

CARENCE D’APPORT.

L’organisme ne trouve pas dans l’alimentation ce dont il a besoin… Pourquoi ?

  1. Entre autres, parce que les engrais artificiels détruisent les formes assimilables de magnésium  (les animaux sont aussi carencés).
  2.  On trouve du calcium, dans les laitages… le phosphore, dans le poisson…etc … Mais les aliments que nous  ingurgitons sont pauvres en magnésium, hormis, le chocolat noir, les fruits secs, les crustacés, certains légumes à feuilles vertes… (Cf article « Aliments riches en magnésium »)

CARENCE D’ABSORPTION, constitutionnelle :

Pour différentes raisons probablement très complexes, l’organisme ne peut pas  (manque de transporteurs) ou ne sait pas utiliser le magnésium… Soit que le magnésium ne passe pas la barrière intestinale, soit qu’il ne passe pas la barrière cellulaire. Il est éliminé dans les urines ( d’où la nécessité de n’avoir pas d’insuffisance rénale).

POUR CONCLURE :

Les bienfaits du magnésium sont connus depuis l’Antiquité ! On appelait les eaux de la ville nommée MAGNÉSIA, en Thessalie,  « Les eaux qui soignent tout » !

La carence en magnésium n’est pas une affaire aussi récente que certains le disent!  (Cf article « Découverte du magnésium »)

(Cf article  « Contre-indications, précautions »)