DISCUSSIONS

 

Girafes, Entertainment, Discussion, Hauteur, Talk

APARTE  I

DOSAGE  et   SURDOSAGE :

Le surdosage  est pratiquement inexistant  quand il est pris par voie orale.

Cependant dans les carences extrêmes constitutionnelles,  où les patients  SONT OBLIGÉS DE PRENDRE DU MAGNÉSIUM PENDANT DES ANNÉES,   parce qu’ils   ne peuvent pas diminuer les doses, sans voir tous leurs troubles réapparaître. Il  se peut, qu’au bout de 20 ou 30 ans de recharge continue, ils arrivent à saturation… quand leur taux de magnésium  atteint le haut de la fourchette généralement admise ou…  même le dépasse!

Cela peut aussi se produire chez les patients dont le taux n’est pas très bas , mais  qui ont besoin malgré tout de prise de magnésium!   Ils atteignent  donc, vite le taux de saturation…

Dans ce cas il faut prendre du magnésium puisque l’organisme le réclame… mais à petites doses  :    par quart  (25mg) de comprimé à 100 mg, à la demande.

De quelle façon se manifeste le surdosage :

  •  Apparition de céphalées discrètes ( barre frontale),
  • Voir  d’insomnies paradoxales… (en effet jusque là, le magnésium les faisait dormir…  or en cas de surcharge,  ils sont en pleine forme et n’ont plus sommeil!).
  • Des crispations de certains muscles,  paradoxales,  doigts, masséters, trapèze, colon, agacement des membres, etc…

Ne reprendre alors,  le magnésium  qu’à la demande, seulement quand  et si le besoin s’en fait sentir et surtout,  à petite dose :   un demi  ou même un quart de comprimé à 100 mg  peut suffire. soit,  50 ou 25 mg .

Une si petite dose (50 ou 25 mg), peut  être à la fois, nécessaire et suffisante.

Il faut savoir que ces patients, même avec un  taux de mg normal ou supérieur à la norme  généralement  admise, sont susceptibles, malgré tout, s’ils  sont privés  de magnésium,  de faire une crise de tétanie typique !

En fait je crois,  au vu de mon expérience,  qu’il n’y a pas de chiffre précis de taux de magnésium.  J’ai constaté que :

  • En dessous du haut de la fourchette généralement admise, il y a carence.
  • Je pense, de par mon expérience clinique, que chaque individu a son propre taux  d’équilibre, qui tourne autour du haut de la fourchette généralement admise,  et  même  parfois est plus haut... (comme les voitures n’ont pas toutes la même capacité de réservoir).
  • Certains patients ne trouvent  leur équilibre qu’avec un chiffre supérieur  au haut de la fourchette généralement admise! Et même avec  ces chiffres,  ils ne sont pas à l’abri d’une crise de tétanie typique,  s’ils sont privés de magnésium quand ils en sentent le besoin.

C’est la raison pour laquelle, l’analyse du taux de magnésium n’est pas franchement nécessaire. C’est la clinique qui prime.

Quand le patient a des réactions paradoxales,  l’analyse du taux de magnésium peut servir de simple contrôle.  Il faut doser le magnésium sanguin, le magnésium  érythrocytaire et le magnésium urinaire.

TAUX GÉNÉRALEMENT ADMIS (mais  peut varier en fonction des techniques).

Les chiffres donnés généralement admis sont:

  • magnésium sanguin et plasmatique    : 0,7  à  1,1 mmol/ litre
  • magnésium érythrocytaire   :  1,6  à  2,5 mmol / litre
  • magnésium urinaire   :  3,00  à  7,00 mmol / 24 heures
  •  et au vu de mon expérience … seul le haut de la fourchette est à considérer.Il faut savoir que les nourrissons et enfants en bas âges,  peuvent être génétiquement carencés en magnésium.

APARTE II

On me dit parfois, non sans une condescendance ironique : « C’est formidable, le magn ésium, ça guérit tout ! « … NON, le magnésium ne guérit pas tout ! 

Le magnésium ne guérit que les troubles en rapport avec une carence  en magnésium.

Si le Mg améliore beaucoup de symptômes, c’est parce que, comme déjà expliqué, (Cf  le paragraphe « Connaître le magnésium ») ,  étant le deuxième cation de l’organisme après le calcium, il est présent dans plus de 300 réactions chimiques de l’organisme et par là même participe donc à leur fonctionnement :

  • Bon fonctionnement, quand il est en quantité requise, et aussi par un rôle probable  capital, de « catalyseur« .
  • Dysfonctionnement quand il y a carence en magnésium.

Imaginez une usine où  300 postes manqueraient de carburant …

Pour vous prouver que le manésium ne « guérit pas tout »…  voici quelques exemples :

Dans tous les cas,  vérifier les précautions d’usage et tester que vous n’êtes pas allergique au produit.

  • Les sinusites chroniques :  très handicapantes et très pénibles à vivre, sont traitées avec un succès souvent spectaculaire, par le souffre.
  • Affaiblissements ou surmenages intellectuels : Le phosphore, et aussi l’acide glutamique, est très efficace et sans m’avancer, j’ai la certitude que le phosphore pourrait agir favorablement dans la prévention de la maladie de l’Alzheimer.
  • Hypercholestérolémie : Le chrome en oligoélément. Il permet de transformer le mauvais cholestérol en bon cholestérol .Il doit être pris en cures courtes et très espacées .
  • L’harpagophytum  : dans les problèmes articulaires. Il assouplit considérablement les articulations.
  • Essence d’eucalyptus, comme prévention contre les infections, de tout ce qui se transmet par  les voies aériennes supérieure .  Prévention en hiver, de toutes les infections microbiennes ou virales : rhumes et  bronchites,  grippes, coqueluches et maintenant COVID !
  • Dans les asthénies post-infectieuses ( virales ou microbiennes) une préparation à base d’extrait d’éleuthérocoque et d’eucalyptus, peut se révéler  très  efficace.

 Certains septiques me disent parfois : «c’est psychique ». Ce n’est qu’un aveu d’ignorance, cela ne veut rien dire. Il faut savoir que, dans tous les cas, le «psychique» est chimique !

Dans l’Antiquité, les eaux de la ville de Magnésia étaient appelées « les eaux qui  guérissent tout » (Cf rubrique « Découverte du  magnésium »).

APARTE III

Une psychologue m’a dit un jour : « Quand on passe une journée calme, on passe un nuit calme» ! Pour être vrai,  c’est vrai, mais encore faut-il pouvoir passer une journée calme !

Le  magnésium  permettra à votre organisme,   la force de faire face aux problèmes, au lieu de vous laisser envahir par eux. Il se peut que certains jours, en cas de soucis majeurs, malgré la prise de magnésium aux doses requises, il soit difficile de trouver le sommeil. Dans ces cas on peut prendre un demi- comprimé de somnifère ou éventuellement,  un demi-comprimé d’anxiolytique, pour induire le sommeil… Mais, il faut que la prise soit très, très ponctuelle, surtout pas plusieurs jours de suite.

.

APARTE IV

Thérapie par EMDR  :  très  intéressante…  On en abeaucoup parlé et personnellement je suis pour toutes les traitements  efficaces.

Cependant, je crois avoir compris que cette thérapie a certaines limites et certaines contre-indications. Elle  serait contre-indiquée dans les états suicidaires, alors que le magnésium est particulièrement indiqué dans ce cas.

Les contre-indications  du magnésium se limitent  à  l’ INSUFFISANCE RÉNALE  et le PARKINSON,  mais elles  sont formelles.

Il faut aussi boire en quantité suffisante.

L’inconvénient du magnésium,  pour certaines personnes, est que le pydolate de magnésium ( particulièrement indiqué dans la constipation), peut provoquer des diarrhées…

Il suffit de passer  aux  magnésium marins  ou au magnésium amino-chélaté qui n’agit pas sur le transit.