CARENCE en MAGNÉSIUM : les symptômes…

Dans cet article, le Dr Claude Plocieniak nous présente les différents symptômes liés à la carence de magnésium. Contractures, troubles du sommeil, troubles du comportement, probèmes de peau, etc… Ces symptômes sont très fréquents et mal compris. La carence en magnésium est souvent à l’origine de ces manifestations  apparemment très différentes les unes des autres et pourtant dues à la même cause.

Carence en magnesium

Le magnésium est probablement un  CATALYSEUR au niveau des réactions chimiques de l’organisme. Or le magnésium est présent dans plus de 300 RÉACTIONS CHIMIQUES,  rien d’étonnant  à ce que sa carence entraîne des perturbations intenses,  nombreuses et  variées. Tous ces troubles se manifestent de manières isolées  ou  sont différemment associés…

LES  SYMPTÔMES  révélateurs de la carence en magnésium, SONT NOMBREUX et VARIÉS


ils se regroupent en trois catégoties très nettes

A- LES CONTRACTURES de tous les muscles, muscles rouges et muscles lisses, (probablement en rapport avec la chute concomitante, souvent retrouvée, du potassium).

B- LES TROUBLES DU COMPORTEMENT. De la simple irritabilité à la violence extrême, du mal être aux crises d’angoisse, de la simple boulimie à l’addiction, de la simple fatigue au burnout.

C TROUBLES EN DERMATOLOGIE dont certains sont reconnus et d’autres, comme psoriasis et le linchen plan, mériteraient d’être confirmé par des études en double aveugle.

TOUS CES TROUBLES

pourraient s’expliquer par le  fait que :

  • En cas de carence en magnésium, au niveau de la synapse, c’est le calcium qui remplace les ions  magnésium manquants, et le calcium est un excitant.
  • Mais aussi par le fait que le magnésium sert probablement de catalyseur dans de nombreuses réactions chimiques et son absence perturbe  la formation  de substances (hormones, messagers chimiques, etc… ) indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.( Cf article « Connaître le magnésium »).  

A-  LES CONTRACTURES MUSCULAIRES ,


sont les symptômes révlateurs, connus de la carence en magnésium, pourquoi ?

C’est probablement  la chute du potassium qui est responsable des crampes musculaires,  symptômes les plus connus  et les mieux reconnus, de la tétanie.

La chute du magnésium, peut entraîner une chute du taux de potassium, qui reste bas, malgré l’apport thérapeutique de potassium… Et qui  revient spontanément à la normale, une fois que le patient  est rechargé en magnésium. .

TOUS LES MUSCLES PEUVENT ÊTRE ATTEINTS:

a) MUSCLES ROUGES et

b) MUSCLES LISSES

a)  MUSCLES ROUGES…

Leurs contractures sont, par excellence, les symptômes révélateurs de la carence en magnésium

1- LA CLASSIQUE CRISE de TÉTANIE typique de la carence en magnésium

ATTENTION : BIEN COMPRENDRE LA NUANCE ENTRE :

> Les conséquences du déficit en magnésium, par épuisement des réserves biologiques, (quel qu’en soit la cause), peuvent être, des crises de tétanie, que l’on qualifiera de atypiques.

> Et la  crise typique de tétanie,  de la spasmophilie :

  • contractures des membres supérieurs et des mains « en mains d’accoucheur »,
  • contractures des lèvres jusqu’à empêcher l’élocution, contracture des mâchoires et grincement des dents, avec parfois tétanisation de tout le corps, voir perte de connaissance,  pouvant survenir,  avec un taux de magnésium normal, ( ou même supérieur, à la normale), pour peu que l’on ait  arrêté le traitement un jour ou deux ou que l’on subisse un traumatisme, si minime soit-t-il.

En fait, la  « crise de tétanie » typique, n’est pas tellement fréquente. En pratique courante,  ce sont les formes atypiques qui sont les plus fréquentes! et les plus souvent, révélatrices : crampes, l  spasmes de la paupière et contracture des masséters (bruxisme) doivent donner l’éveil d’un manque de magnésium quasi certain.

 2- Les CRAMPES,

Très classiques :

  • Crampes des mollets, des bras,  des mains, des doigts et des  orteils qui se crispent…

Moins reconnues mais tout aussi fréquentes :

  • Contractures des  TRAPÈZES… Les personnes atteintes, ne peuvent plus bouger leur cou, à cause des contractures très douloureuses,
  • Contractures des sterno-cléïdo-mastoïdiensmuscles du cou,
  • Contractures des muscles de la colonne vertébrale… Le fameux « mal au dos » peut-être dû à la contracture des muscles de la colonne vertébrale, etc…

Contractures des MUSCLES DE LA FACE :

  • BLÉPHARO-SPASME, contracture des muscles des paupières, incontrôlable, gênant sans plus… un signe très révélateur.
  • MUSCLES LABIAUX (classique signe de Schovsteck),
  • MUSCLES MASSÉTERS (fameux  grincement des dents, le bruxisme),
  • Les TICS, sous toutes leurs formes, de la face mais aussi de tous les muscles du corps.

3- SYMPTÔMES ATYPIQUES des contractures et tout à fait révélateurs de la carence en magnésium :

  • Soit toutes les fibres du muscle se contractent,
  • Soit seulement quelques fibres du muscle se contractent…  fibres d’un seul muscle ou de plusieurs muscles en même temps, donnant alors des douleurs dispersées et mobiles.

J’attire l’attention sur ces contractures très atypiques, très douloureuses, qui se produisent d’un muscle à l’autre de façon désordonnée. Il est fort probable que ces  « fibro-myosites» dont ont parlé les médias, et qui sont qualifiées de «maladie nouvelle dont on ne sait pas la cause», sont en fait des crises de tétanies atypiques et aléatoires, localisées à quelques fibres musculaires.

Tout AUSSI ATYPIQUES de la carence en magnésium,  mais bien RÉELLES :

  • LES JAMBES AGACÉES… pas d’explications évidentes, mais le fait est, que l’apport de Mg (à dose requise, qui peut être variable, 100 mg ou seulement 50 mg, voir 25 mg, selon que le patient a un taux de mg inférieur, égal ou même très supérieur au taux admis ), donc l‘apport de magnésium entraîne dans la demi-heure qui suit, une disparition de cette manifestation clinique, fort déplaisante.
  • LES GLOSSODYNIES : ce sont des agacements de la langue extrêmement gênants, qui sont probablement dus à la  contracture des fibres musculaires des muscles de la langue. L’apport de magnésium, permet  une amélioration de ce symptôme. MAIS, il est indispensable d’y associer une hygiène dentaire RIGOUREUSE,  (Cf   Site « des-problemes-dentaires »),  afin d’éviter toute épine irritative du bout et des bords de la langue.
  • La BOULE dans la GORGE,  muscles du pharynx, symptôme  vécu souvent par les gens timides.
  • Les contractures dispersées… (je le redis).  Ce sont en fait des contractures localisées à quelques faisceaux musculaires,  et qui se déplacent d’un muscle à l’autre d’une façon dispersée et totalement aléatoire.

Dans tous ces cas, l magnésium apporte une amélioration certaine, à condition d’être bien prescrit  et aux doses  suffisantes et nécessaires. (Mais non plus pas excessives)

Ces formes de contractures se manifestent en général dans les carences sévères. C’est pourquoi l’apport doit être très prolongé (et non pas en cure avec pose, car la cellule alors se décharge très rapidement et tout est à refaire).

Les sels de magnésium qui se prescrivent en deux ou  trois prises réparties ( comprimés à 100 mg), dans la journée, seront plus efficaces que les sels de magnésium,  prescrits  24h/24h.

Il sera aussi plus facile de réduire les doses, si nécessaire.

Par contre,  les patients bien rechargés en magnésium, malgré un taux normal ou supérieur , voire très supérieur, au taux généralement admis, peuvent sentir le besoin de se recharger en mg… dans ce cas 25 ou 50 mg peuvent suffire (un quart ou un demi comprimé à 100 mg).

Les doses classiques pouvant alors avoir un effet paradoxal.  (Cf article « Surdosage »)

Muscle CARDIAQUE :

  • La TACHYCARDIE : Très violente et mal vécue. Les crises peuvent survenir  la nuit, elles réveillent  le patient en plein sommeil.
  • Elles peuvent  survenir, à tous les moments de la journée, subitement, sans cause apparente ou provoquées par une cause minime, par exemple, sonnerie de téléphone, coup de klaxon dans la rue.
  • Elles peuvent simuler un INFARCTUS , avec impression de mort imminente…
  • l’ECG ne décèle pas de lésions, si ce n’est  des signes de spasmophilie et pour cause!
  • Contracture des CORONAIRES (angine de poitrine).

L’UTÉRUS

  • Les RÈGLES DOULOUREUSES : ne sont que des crises de tétanie au niveau du muscle utérin.
  • LES VOMISSEMENTS INCOERCIBLES DE LA GROSSESSE, voir muscles lisses.

Le DIAPHRAGME

  • Contracture des muscles du diaphragme, responsable du HOQUET.

                                   b) MUSCLES LISSES…

Leurs contractures sont des symptômes particulièrement révélateurs de la carence  en magnésium :

  • La CONSTIPATION : Tétanie des muscles lisses du colon,  que l’on peut sentir comme une corde raide, à la palpation des patients assez maigres… Le colon complètement contracturé,  ne peut plus assurer le péristaltisme. Exactement l’inverse   » de l’intestin paresseux » comme le dit, le tout venant !
    C’est un intestin, bien au contraire, hyper contracturé !
  • L’ASTHME: contracture des bronches,   avec difficulté  à chasser  l’air des poumons à l’expiration. (Cf rubrique  « Communications internationales »). De ce fait le magnésium  peut être un adjuvant important et utile au traitement.
  • Constriction des canaux ds glandes salivaires,  peut être responsables de certaines « bouches sèches ».
  • L’ANORÉXIE : due  à  la tétanie du pylore… Ces patients ne peuvent plus rien avaler, même le liquide ne passe plus… Ils rejettent toute prise alimentaire. (Cf  paragraphe  « Boulimie « ci dessous). 

NB. Cette anorexie est à ne pas confondre avec l’anorexie que je qualifierai de « volontaire », des jeunes filles ou des mannequins par exemple, qui ne veulent pas grossir et se privent volontairement de nourriture !

 On peut y associer,

  • Les VOMISSEMENTS INCOERCIBLES de la  GROSSESSE,  aussi dû à une contracture du pylore. Se produisent, en particulier, chez des femmes spasmophiles, probablement déjà épuisées par leur vie quotidienne. Et  non pas « refus de la grossesse » ! Comme certains le prétendent !  Ce qui culpabilse  « gratuitement » ces pauvres mères déjà exténuée. !

  B-  NOMBREUX TROUBLES DU COMPORTEMENT

Tous des symptômes sont typiques et révélateurs  de la carence en magnésium.

AGRESSIVITÉ  et IRRITABILITÉ,  voire  VIOLENCES:

 Manifestations très fréquentes et particulièrement révélatrices :

  • De la simple COLÈRE  brutale,
  • Aux PLEURS ou RIRES spasmodiques incontrôlables…
  • Jusqu’à l’AGRESSION PHYSIQUE :
  • . . de sa propre personne…  suicide ou mutilation, goût de l’autodestruction, etc…
  • . . à l’agression physique d’un tiers…  en passant par les  crises de folies meurtrières… incontrôlables. pouvant aller jusqu’au coup de couteau ou de fusil… L‘actualité ne manque   malheureusement  pas  de ces faits divers dramatiques… Violences  agravées par la prise d’alcool !
  • « BIPOLARITÉ » un mot qui ne veut rien dire, traduit simplement, des alternances de calme et d’états coléreux ou agressifs : particulièrement révélatrices de la carence en magnésium.

CRISES D’ANGOISSE, ANXIÉTÉ,  MAL-ÊTRE

  • L’ANXIÉTÉ  due à n’importe quel stress et sous toutes ses formes :   ne serait-ce que,  trac avant un examen,  départ à la retraite…
  • AGORA… CLAUSTRO… PHOBIES… en fait toutes les phobies,  doivent faire penser, d’abord, à une carence en magnésium.
  • TIMIDITÉ, avec souvent une « boule » dans la gorge,  qui empêche de parler ou même d’avaler la moindre gorgée de liquide!
  • BOULE dans la gorge est symptôme probablement  du aux contractures des muscles du pharynx.

BOULIMIE et  ANOREXIE :

  • Boulimie  (à quoi on peut assimiler le grignotage).
  • Anorexie… Rien ne passe, toute alimentation est rejetée (voir paragraphe ci-dessus et article « Boulimie, anorexie »).

L’individu en manque, cherche avidement dans l’alimentation ce dont il a besoin. (Il s’agit très souvent, de boulimie au chocolat noir,  aliment très riche en magnésium). Lors de la recharge en magnésium la boulimie au chocolat s’atténue visiblement.

Or, un paradoxe apparent,  NE FAIT QUE CONFIRMER la THÈSE de la CARENCE en MAGNÉSIUM !

En effet, certains patients sont à la fois, boulimiques et anorexiques !  C’est la DOUBLE PREUVE, de la carence en magnésium :

Ces malheureux patients cherchent avidement la nourriture qui comblerait leur carence et dans le même temps, étant carencés, leur pylore totalement contracturé, ne laisse rien passer, ils rejettent tout !

La cerise sur le gâteau, on les accuse de « faire exprès de se faire vomir » !

C’est  un cercle vicieux insupportable… La situation devient cauchemardesque pour eux et leur famille !

Dans les cas d’anorexie, si, la forme liquide (en ampoules) du pydolate de magnésium ne passe pas et est rejetée,  la voie intraveineuse sur prescription médicale, au début, pourrait bien  être indispensable, jusqu’à  ce que le pylore se décontracte… Il  n’est pas impossible que l’effet  soit rapide, voire immédiat.

AUTRES TROUBLES DU COMPORTEMENT,

  • TIMIDITÉ, parfois « maladive », très révélatrice de la carence en magnésium.

 D’autres symptômes de la carence en magnésium, plus dramatiques et révélateurs :

  • Les ADDICTIONS  (tabac, alcool, drogue, etc…) sont  en fait des formes aggravées de la boulimie,
  • HYPERACTIVITÉ,.
  • La DÉPRIME en général … et  les DÉPRIMES sous toutes leurs formes… post traumatiques, etc…
  • État SUICIDAIRE, ou FOLIES meurtrières…
  • Le « BURN OUT » ++++
  • Déprime  DU POST-PARTUM: une mère, spasmophile, utilise toutes ses réserves de magnésium pendant sa grossesse… Après l’accouchement elle peut être biologiquement, totalement épuisée. Le bébé risque lui aussi d’être spasmophile !
  • ÉTATS de DÉTRESSE de DÉSESPÉRANCE, avec parfois, impression de se noyer, ou de glisser sur un toboggan,  ou dans un ravin…
  • Idées SUICIDAIRES, voire passage à l’acte,
  • Les PHOBIES, toutes les phobies (agora…. claustro… hypocondriaques, etc…

Penser d’abord  à la carence en magnésium!

Les troubles du comportement chez l’ENFANT,  

Souvent mal compris  et inexpliqués, se sont des symptômes  majeurs de la carence  en magnésium :

  • L’enfant qui est très agité, rebelle, indiscipliné,  voire violent, qui dort mal ou fait des cauchemars, qui est constipé, qui pisse au lit, ou qui est  somanmbule, etc…  est  certainement carencé en magnésium.
  • Devant un enfant ( ou même un adulte!) qui se ronge des ongles :  il faut penser à une carence en magnésium.
  • Les taches blanches sur les ongles doivent faire penser à une carence en magnésium.
  • Cette carence est probablement constitutionnelle : mal absorption, manque de transporteurs. ( Voir paragraphe :ci-dessous « Troubles du sommeil »)

Ces symptômes de la carence en magnésium peuvent être

. . génétiques… bébé nerceux, insomniaque, constipé, etc…

.. ou dûs à une enfance difficile , quelqu’nen soit la raison,

 Le rôle du magnésium, entre autres, dans le manque d’attention, la difficulté à la concentration scolaire, l’instabilité, l’hyperactivité, etc… est essentiel.

 (Cf  Chapitre «  Communications Scientifiques Internationales « )

Les comportements DRAMATIQUES !

  • Ces personnes, qui ont une CRISE de FOLIE assassine subite, sont parfois décrites dans la vie courante, comme « quelqu’un de gentil, mais instable et qui a quelques fois des crises de colère incontrôlées » (certains les disent  « bipolaires » ! Ce qui ne veux rien dire!). Ils sont parfois, reconnus comme « spasmophiles« … et on entend hélas,  dire « il est spasmophile mais cela n’a rien à voir » ! 

Cela a tout à voir : ces cas, à mon avis , relèvent d’un déséquilibre biologique brutal et intense (en particulier, manque  de magnésium),  quelle  qu’en soit la cause déclenchante.

La gouaille populaire dirait dans ce cas  » il a pété un plomb » …  Or, c’est exactement cela, le système biologique décroche brutalement, et le bon sens populaire ne se dément pas !

TROUBLES du SOMMEIL +++

  • INSOMNIES,
  • SIMPLE DIFFICULTÉ à s’endormir,
  • CAUCHEMARS,
  • SOMNAMBULISME, trois cas à ma consultation,
  • ÉNURÉSIE : à ma consultation avant de pratiquer une intervention chirurgicale au fauteuil … je prescrivais du magnésium, aux patients, afin d’éviter tout risque de crise de tétanie pendant l’intervention. Plusieurs  fois, à propos de leur enfant,  les parents m’ont dit : «c’est drôle, depuis que l’enfant est sous magnésium il ne pisse plus au lit ! ». Et ceci, à propos d’une dizaine de cas   passés à ma consultation ! Cela mérite tout de même que l(on s’y arrête !

NB. La mère de famille qui lave les draps une fois par mois , au lieu de sept fois par semaine … elle, se moque de savoir si « c’est plus compliqué que cela »!   Et pour l’enfant qui se réveille au sec, c’est un vrai bonheur et une grande  fierté… Il ne se sent plus coupable…

J’avancerais même que  la  Schizophrénie, qui survient souvent chez des jeunes  étudiants surmenés par leurs examens et concours, pourrait être éviter, s’ils  se rechargeaient en magnésium,  pendant leurs études,  systématiquement, dès le premier signe de fatigue.

Concernant l‘Alzheimer (Cf rubrique « Communications  Scientifiques Internationales« )

      C-   TROUBLES  EN DERMATOLOGIE… 

Sont aussi des symptômes révélateurs de la carence en magnésium :

  • Les PELADES :  il est admis que la carence en magnésium peut les provoquer. Sans les guérir la recharge en magnésium les améliore.
  • Le LICHEN PLAN : J’ai constaté plusieurs fois à ma consultation, que des lichens érosifs de la muqueuse buccale, très gênants dans le cas d’une extraction chirurgicale de dent sagesse par exemple, avaient disparu après 8 à 10 jours de prise de magnésium (c-à-d, entre la première consultation et le jour de l’intervention) , ce qui me permettait de pratiquer l’acte chirurgical en toute quiétude. (7 ou 8 cas)
  • Le PSORIASIS : pour ce que j’ai pu constater cliniquement :  amélioration visible des lésions des genoux et des coudes. (3 cas)

Il faut savoir que ces trois lésions,  pelade,   psoriasis, lichen plan surviennent en général, chez des personnes anxieuses, ou, à la suite d’un choc, quel qu’il soit… Il ne serait pas étonnant donc, que la recharge en magnésium, permette une disparition des lésions !

On peut, peut-être, en rapprocher les zonas qui surviennent à la suite de chocs…

Pour en avoir la réponse absolue,  cela mériterait  des études cliniques en « double aveugle ».

POUR CONCLURE

Devant tous les troubles du comportement, quels qu’ils soient(1), on devrait penser en priorité au magnésium, et seulement, si, l’apport de magnésium ne fait pas ses preuves,  il conviendrait de passer à des drogues plus  dures et qui n’améliorent d’ailleurs pas forcément  les patients.

Cependanten 40 ans expérience clinique, j’ai rencontré quelques rares cas dont les troubles (notamment, agressivité, déprime, insomnie),  étaient totalement hermétiques  à l’apport en magnésium… voir même un cas, que  l’apport de magnésium  énervait! Ces cas se comptent  sur les doigts de la main, mais ils existent et il n’est pas question de les occulter.


 J’oserais même dire,  concernant les comportements…  aussi étranges et incompréhensibles soient-ils… aussi « farfelus » soient-ils, penser d’abord  à donner du magnésium (sauf contre-indications) 

LE  PLUS GRAND RISQUE… EST QUE CELA MARCHE !



LES  SYMPTÔMES  révélateurs de la carence en magnésium, SONT NOMBREUX et VARIÉS,

mais ils se regroupent en trois catégoties très nettes :

         A- LES CONTRACTURES de tous les muscles, muscles rouges et muscles lisses, (probablement en rapport avec la chute concomitante, souvent retrouvée, du potassium).

        B- LES TROUBLES DU COMPORTEMENT: pourraient   s’expliquer par le  fait que,

  • En cas de carence en magnésium, au niveau de la synapse, c’est le calcium qui remplace les ions  magnésium manquants, et le calcium est un excitant..
  • Mais aussi par le fait que le magnésium sert probablement de catalyseur dans de nombreuses réactions chimiques et son absence perturbe  la formation  de substances (hormones… etc.) indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.( Cf article « Connaître le magnésium »).  

        C TROUBLES EN DERMATOLOGIE dont certains sont reconnus et  d’autres mériteraient d’être confirmer par des études en double aveugle.

 Le magnésium est probablement un  CATALYSEUR au niveau des réactions chimiques de l’organisme. Or le magnésium est présent dans plus de  300 RÉACTIONS CHIMIQUES,  rien d’étonnant  à ce que  sa carence   entraîne  des perturbations  intenses,  nombreuses et  variées.

Tous ces troubles se manifestent de manière isolée  ou  sont différemment associés…

     A-  LES CONTRACTURES MUSCULAIRES ,

sont les symptômes révlateurs, connus  de la carence en magnésium, pourquoi ?

C’est probablement  la chute du potassium qui est responsable des crampes musculaires, phénomène le plus connu  et reconnu, de la tétanie.

La chute du magnésium, peut entraîner une chute du taux de potassium, qui reste bas, malgré l’apport thérapeutique de potassium… Et qui  revient spontanément à la normale, une fois que le patient  est rechargé en magnésium. .

TtOUS LES MUSCLES PEUVENT ÊTRE ATTEINTS:

a)  MUSCLES ROUGES et

b)MUSCLES LISSES

                                         a)  MUSCLES ROUGES…

leurs xontracures sont les symptômes révlatuers de la carence en magnésium

1- LA CLASSIQUE CRISE de TÉTANIE typique de la carence en lagnésium

ATTENTION : BIEN COMPRENDRE LA NUANCE ENTRE :

Les conséquences du déficit en magnésium  (épuisement des réserves  biologiques, quel qu’en soit la cause), peuvent être,   des crises de tétanie, que l’on qualifiera de atypiques.

> Et la  crise typique de la spasmophilie :

  • contractures des membres supérieurs et des mains « en mains d’accoucheur »,
  • contractures des lèvres jusqu’à empêcher l’élocution, contracture des mâchoires et grincement des dents, avec parfois tétanisation de tout le corps, voir perte de connaissance,  pouvant survenir,  avec un taux de magnésium normal, ( ou même supérieur, à la normale), pour peu que l’on ait  arrêté le traitement un jour ou deux ou que l’on subisse un choc (psychique ou affectif).

En fait, la  « crise de tétanie » typique, n’est pas tellement fréquente. En pratique courante,  ce sont les formes atypiques qui sont les plus fréquentes! Les  crampes, le  spasme de la paupière et contracture des masséters (bruxisme) doivent donner l’éveil d’un déficit magnésien est en train de se constituer.

 2- Les CRAMPES,

Très classiques :

  • Crampes des mollets, des bras,  des mains, des doigts et des  orteils qui se crispent…

Moins reconnues mais tout aussi fréquentes :

  • Contractures des  TRAPÈZES,.. Les personnes atteintes, ne peuvent plus bouger leur cou, à cause des contractures très douloureuses,
  • Contractures des sterno-cléïdo-mastoïdiensmuscles du cou,
  • Contractures des muscles de la colonne vertébrale… Le fameux « mal au dos » peut être du à la contracture des muscles de la colonne vertébrale… etc.

Contractures des MUSCLES DE LA FACE :

  • BLÉPHARO-SPASME, contracture des muscles des paupières, incontrôlable, gênant sans plus… un signe très révélateur.
  • MUSCLES LABIAUX (classique signe de Schovsteck),
  • MUSCLES MASSÉTERS (fameux bruxisme),
  • Les TICS, sous toutes leurs formes.

3- SYMPTÔMES ATYPIQUES des contractures  et tout à fait  révélateurs de la cernece  en mgnésium :

  • Soit toutes les fibres  du muscle se contractent,
  • Soit seulement quelques fibres du muscle se contractent…  fibres d’un seul muscle ou de plusieurs muscles en même temps, donnant alors des douleurs dispersées et mobiles.

J’attire l’attention sur ces contractures  très atypiques, très douloureuses, qui se produisent  d’un muscle à l’autre de façon désordonnée. Il est fort probable que ces  « fibro-myosites» dont ont parlé les médias, et qui sont qualifiées de «maladie nouvelle dont on ne sait pas la cause», sont en fait des crises de tétanies atypiques et aléatoires, localisées à quelques fibres musculaires.

Tout AUSSI ATYPIQUES de la carence en magnésium,  mais bien RÉELLES :

  • LES JAMBES AGACÉES… pas d’explications évidentes, mais le fait est, que l’apport de magnésium, (à dose requise, qui peut être variable, 100 mg ou seulement 50 mg, voir 25 mg , selon que le patient a un taux de mg inférieur, égal ou même très supérieur au taux admis ), donc l‘apport de magnésium entraîne dans la demi-heure qui suit, une disparition de cette manifestation clinique, fort déplaisante.
  • LES GLOSSODYNIES : ce sont des agacements de la langue extrêmement gênants, qui sont probablement dus à la  contracture des fibres musculaires des muscles de la langue. L’apport de Mg permet  une amélioration, MAIS , il est indispensable d’y associer une hygiène dentaire RIGOUREUSE,  (Cf  rubrique  » Problèmes dentaires Hygiène »),  afin d’éviter toute épine irritative du bout et des bords de la langue.
  • La BOULE dans la GORGE,  muscles du pharynx. vécu souvent par les gens timides.
  • Les contractures dispersées… (je le redis).  Ce sont en fait des contractures localisées à quelques faisceaux de fibres musculaires,  et qui se déplacent d’un muscle à l’autre d’une façon dispersée et totalement aléatoire.

Dans tous ces cas la recharge en Mg apporte une amélioration certaine, à condition d’être bien prescrit  et aux doses  suffisantes et nécessaires.(Mais non plus pas excessives)

Ces formes de contractures se manifestent en général dans les carences sévères, C’est pourquoi l’apport doit être très prolongé (et non pas en cure avec pose, car la cellule alors se décharge très rapidement et tout est à refaire).

Les sels de magnésium qui se prescrivent en deux ou  trois prises réparties ( comprimés à 100 mg), dans la journée, seront plus efficaces que les sels de Magnésium,  prescrits  24h/24h.

Il sera aussi plus facile de réduire les doses, si nécessaire, avec les doses réparties dans la journée.

Par contre,  les patients bien rechargés en magnésium, malgré un taux normal ou supérieur , voire très supérieur, au taux généralement admis, peuvent sentir le besoin de se recharger en mg… dans ce cas 25 ou 50 mg peuvent suffire (un quart ou un demi comprimé à 100 mg).

Les doses classiques pouvant alors avoir un effet paradoxal!

Muscle CARDIAQUE :

  • La TACHYCARDIE : Très violente et mal vécue. Les crises peuvent survenir  la nuit, elles réveillent  le patient en plein sommeil.
  • Elles peuvent  survenir, à tous les moments de la journée, subitement, sans cause apparente ou provoquées par une cause minime, par exemple, sonnerie de téléphone, coup de klaxon dans la rue.
  • Elles peuvent simuler un INFARCTUS , avec impression de mort imminente…
  • l’ECG ne décèle pas de lésions, si ce n’est  des signes de spasmophilie et pour cause!
  • Contracture des CORONAIRES (angine de poitrine).

L’UTÉRUS

  • Les RÈGLES DOULOUREUSES  : ne sont que des crises de tétanie au niveau du muscle utérin.
  • lLES VOMISSEMENTS INCOERCIBLES DE LA GROSSESSE, sont  des symptômes très révélateurs de la carence  en magnésium/

Le DIAPHRAGME

  • Contracture des muscles du diaphragme , responsable du HOQUET.

                                                                b) MUSCLES LISSES...

Leurs contractures sont des symptômes particulièrement révélateurs de la carence  en magnésium :

  • La CONSTIPATION : Tétanie des muscles lisses du colon,  que l’on peut sentir comme une corde raide, à la palpation des patients assez maigres… Le colon complètement contracturé,  ne peut plus assurer le péristaltisme. Exactement l’inverse   » de l’intestin paresseux » comme le dit, le tout venant !
    C’est un intestin, bien au contraire, hyper contracturé !
  • L’ASTHME: contracture des bronches,   avec difficulté  à chasser  l’air des poumons à l’expiration. (Cf rubrique  « À  propos, communications internationales »). De ce fait le magnésium  peut être un adjuvant important et utile au traitement.
  • Constriction des canaux ds glandes salivaires,  peut-être responsables de certaines « bouches sèches »
  • L’ANORÉXIE : due  à  la tétanie des muscles de l’estomac et  en particulier, du pylore … Ces patients ne peuvent plus rien avaler, même le liquide ne passe plus… Ils rejettent toute prise alimentaire. (Cf  paragraphe  « Boulimie « ci dessous).  On peut y associer les vomissements incoercibles de la grossesse.

NB. Cette anorexie est à ne pas confondre avec l’anorexie que je qualifierai de « volontaire », des jeunes filles ou des mannequins par exemple, qui ne veulent pas grossir et se privent volontairement de nourriture!

 

  B-  NOMBREUX TROUBLES DU COMPORTEMENT

Ce sont des symptômes typiques et révélateurs de la carence en magnésium

 

AGRESSIVITÉ  et IRRITABILITÉ,  voire  VIOLENCES:

 Manifestations très fréquentes et particulièrement révélatrices:

  • De la simple COLÈRE  brutale,
  • Aux PLEURS ou RIRES spasmodiques incontrôlables…
  • Jusqu’à AGRESSION PHYSIQUE :
  • ……. de sa propre personne  …  suicide ou mutilation, goût de l’autodestruction,  etc…
  • …….. À l’agression physique d’un tiers,  …  en passant par les  crises de folies meurtrières… incontrôlables. pouvant aller jusqu’au coup de couteau ou de fusil… (L‘actualité ne manque malheureusement  pas,  de ces faits divers dramatiques) ……..Violences  aggravées par la prise d’alcool!
  • « BIPOLARITÉ » un mot qui ne veut rien dire, traduit simplement, des alternances de calme et d’états coléreux ou agressifs : particulièrement révélateurs de la carence en magnésium.

CRISES D’ANGOISSE, ANXIÉTÉ,  MAL-ÊTRE

  • L’ANXIÉTÉ  due à n’importe quel stress et sous toutes ses formes :   ne serait-ce que,  trac avant un examen,  départ à la retraite…
  • AGORA… CLAUSTRO… PHOBIES… en fait toutes les phobies,  doivent faire penser, d’abord, à une carence en magnésium.
  • TIMIDITÉ, avec souvent une « boule » dans la gorge,  qui empêche de parler ou même d’avaler la moindre gorgée de liquide!
  • BOULE dans la gorge est probablement du aux contractures des muscles du pharynx.

BOULIMIE et  ANOREXIE :

  • Boulimie  (à quoi on peut assimiler le grignotage).
  • Anorexie… Rien ne passe, toute alimentation est rejetée (voir paragraphe ci-dessus).

L’individu en manque, cherche avidement dans l’alimentation ce dont il a besoin. (Il s’agit très souvent, de boulimie au chocolat noir,  aliment très riche en magnésium). Lors de la recharge en magnésium la boulimie au chocolat s’atténue visiblement.

Or, un paradoxe apparent,  NE FAIT QUE CONFIRMER la THÈSE de la CARENCE en MAGNÉSIUM !

En effet, certains patients sont à la fois, boulimiques et anorexiques!  C’est la DOUBLE PREUVE, de la carence en magnésium :

Ces malheureux patients cherchent avidement la nourriture qui comblerait leur carence et dans le même temps, étant carencés, leur pylore totalement contracturé, ne laisse rien passer, ils rejettent tout !

La cerise sur le gâteau, on les accuse de « faire exprès de se faire vomir »!

C’est  un cercle vicieux insupportable… La situation devient cauchemardesque pour eux et leur famille!

Dans les cas d’anorexie, si, la forme liquide (en ampoules) du pydolate de magnésium ne passe pas et est rejetée,  la voie intraveineuse sur prescription médicale, au début, pourrait bien  être indispensable, jusqu’à  ce que le pylore se décontracte… Il  n’est pas impossible que l’effet  soit rapide, voire immédiat.

AUTRES TROUBLES DU COMPORTEMENT,

 Ce sont des symptômes de la carence en lagnésium, dramatiques et révélatuers :

  • Les ADDICTIONS  (tabac, alcool, drogue, etc…) sont  en fait des formes aggravées de la boulimie,
  • HYPERACTIVITÉ,.
  • La DÉPRIME en général … et  les DÉPRIMES sous toutes leurs formes… post traumatiques …etc.
  • État SUICIDAIRE , ou FOLIES meurtrières…
  • Le « BURN OUT ++++
  • Déprime  DU POST-PARTUM: une mère, spasmophile, utilise toutes ses réserves de magnésium pendant sa grossesse … Après l’accouchement elle peut être biologiquement, totalement épuisée. Le bébé risque lui aussi d’être spasmophile!
  • ÉTATS de DÉTRESSE de DÉSESPÉRANCE, avec parfois, impression de se noyer, ou de glisser sur un toboggan,  ou dans un ravin…
  • Idées SUICIDAIRES, voire passage à l’acte,
  • Les PHOBIES, toutes les phobies (agora…. claustro… hypocondriaques, etc…),

Pensez d’abord au MAGNÉSIUM

Les troubles du comportement chez l’ENFANT,  

Souvent mal compris  et jnexpliqués sont des symptômes  majeurs de la carence  en magnésium :

  • L’enfant qui est très agité, rebelle, indiscipliné,  voire violent, qui dort mal ou fait des cauchemars, qui est constipé, qui pisse au lit, etc…  est  certainement carencé en magnésium.
  • Devant un enfant ( ou même un adulte!) qui se ronge des ongles :  il faut penser à une carence en magnésium.
  • Les taches blanches sur les ongles doivent faire penser à une carence en magnésium.
  • Cette carence est probablement constitutionnelle : mal absorption, manque de transporteurs. (Cf paragraphe : « Troubles du sommeil , énurésie »)

Ces symptômes de la carence en magnésium peuvent être

  • génétiques … bébé nerceux, insomniaque, constipé, etc…

  • ou dus à une enfance difficile , quelqu’nen soit la raison

++++ Le rôle du magnésium, entre autres, dans le manque d’attention, la difficulté à la concentration scolaire, l’instabilité, l’hyperactivité,  est essentiel.

 (Cf  Chapitre «  Communications Internationales « )

Les comportements DRAMATIQUES !

  • Ces personnes, qui ont une CRISE de FOLIE assassine subite, sont parfois décrites dans la vie courante, comme « quelqu’un de gentil, mais instable et qui a quelques fois des crises de colère incontrôlées«  » (certains les disent  « bipolaires « !). Ils sont parfois, reconnus comme « spasmophiles« … et on entend hélas,  dire « il est spasmophile mais cela n’a rien à voir » ! 

Cela a tout à voir : ces cas, à mon avis , relèvent d’un déséquilibre biologique brutal et intense (entre autres, manque  de Mg, mais peut-être pas que, de Mg….) quelle  qu’en soit la cause déclenchante.

La gouaille populaire dirait dans ce cas  » il a pété un plomb …  Or, c’est exactement cela, le système biologique décroche brutalement, et le bon sens populaire ne se dément pas!

TROUBLES du SOMMEIL +++

  • INSOMNIES,
  • SIMPLE DIFFICULTÉ à s’endormir,
  • CAUCHEMARS,
  • SOMNAMBULISME, trois cas à ma consultation,
  • ÉNURÉSIE : à ma consultation avant de pratiquer une intervention chirurgicale au fauteuil … je prescrivais du magnésium, aux patients, afin d’éviter le risque d’une crise de tétanie pendant l’intervention. Plusieurs  fois, à propos de leur enfant,  les parents m’ont dit : «c’est drôle, depuis que l’enfant est sous magnésium il ne pisse plus au lit ! ». Et ceci, à propos de tous les cas  ( 8 ou 10) d’énurésie, passés à ma consultation !

NB. La mère de famille qui lave les draps une fois par mois , au lieu de sept fois par semaine … elle, se moque de savoir si « c’est plus compliqué que cela »!   Et pour l’enfant qui se réveille au sec, c’est un vrai bonheur et une grande  fierté… Il ne se sent plus coupable….

J’avancerais même que  la  Schizophrénie, qui survient souvent chez des jeunes  étudiants surmenés par leurs examens et concours, pourrait être éviter, s’ils  se rechargeaient en magnésium,  pendant leurs études,  systématiquement, dès le premier signe de fatigue.

Concernant l‘Alzheimer (Cf rubrique « À Propos, Communications internationales« )

      C-   TROUBLES  EN DERMATOLOGIE… 

Sont aussi des symptômes révélateurs de la carence en magnésium

  • Les PELADES :  il est admis que la carence en magnésium peut les provoquer. Sans les guérir la recharge en magnésium les améliore.
  • Le LICHEN PLAN : J’ai constaté plusieurs fois à ma consultation, que des lichens érosifs de la muqueuse buccale, très gênants dans le cas d’une extraction chirurgicale de dent sagesse par exemple), avaient disparu après 8 à 10 jours de prise de magnésium (c-à-d, entre la première consultation et le jour de l’intervention) , ce qui me permettait de pratiquer l’acte chirurgical en toute quiétude. (8 cas)
  • Le PSORIASIS : pour ce que j’ai pu constater cliniquement :  amélioration visible des lésions des genoux et des coudes … (3 cas)

Il faut savoir que ces trois lésions,  pelade,   psoriasis, lichen plan surviennent en général, chez des personnes anxieuses, ou, à la suite d’un choc, quel qu’il soit … Il ne serait pas étonnant donc, que la recharge en magnésium, permette une disparition des lésions!

On peut, peut-être, en rapprocher les zonas qui surviennent à la suite de chocs….

Pour en avoir la réponse absolue,  cela mériterait  des études cliniques en « double aveugle ».

POUR CONCLURE

Devant tous les troubles du comportement, quels qu’ils soient, on devrait penser en priorité au magnésium. Et seulement, si, l’apport de magnésium ne fait pas ses preuves,  il conviendrait de passer à des drogues plus dures, aux conséquences, personnelles, damilliales,  sociales, professionnelles, souvent catastrophiques.

Cependant, en 40 ans d’expérience clinique, j’ai rencontré quelques cas dont les troubles étaient totalement réfractaires à l’apport de magnésium, voire même un cas que le magnésiim énervait !

Ces cas se comptent sur les doigts de la main, mais, ils exstent et il n’est pas question de les occulter : exceptions qui confirment la règles ?


 J’oserais même dire,  concernant les comportements…  aussi étranges et incompréhensibles soient-ils… aussi « farfelus » soient-ils, penser d’abord  à donner du MAGNÉSIUM. (Cf article  « Précauttione et contre-indications)

LE  PLUS GRAND RISQUE… EST QUE CELA MARCHE !



Privacy Preference Center